La vie communautaire au Puits de Jacob
Le Peuple du Puits de Jacob
C'est le propre de l'Esprit-Saint de rassembler les hommes en communautés fraternelles. Après la Pentecôte et les premières conversions, on lit dans les Actes des Apôtres, ch. 2, v. 42 et suivants : ."Ils se montraient assidus à l'enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières... Tous les croyants ensemble mettaient tout en commun... Et chaque jour le Seigneur adjoignait à la communauté ceux qui seraient sauvés. » Une fraternité
La vie communautaire au Puits de Jacob c’est d’abord des petites fraternités de 4 à 7 personnes qui ont le sentiment de faire partie d’un même corps, d’être rassemblés par le Christ pour une vie et une mission communes. Chaque semaine, les communautaires se retrouvent en fraternité pour une soirée de prière, de partage, de soutien mutuel et d’aide au discernement.
Ce sont soit des fraternités de vie commune où les frères et sœurs vivent sous le même toit et partagent la vie quotidienne, la prière, les revenus, soit des fraternités non résidentielles où chacun continue à habiter chez soi et retrouve les frères et soeurs à la soirée de fraternité hebdomadaire. Chacune des fraternités peut rassembler indistinctement des célibataires hommes et femmes ou des familles. C'est une grâce de vivre ainsi la complémentarité. C'est aussi un aiguillon pour une conversion continuelle où amour et vérité se rencontrent.
"La multitude des croyants n’avait qu’un cœur et qu’une âme. Nul ne disait sien ce qui lui appartenait, mais entre eux tout était commun. Avec beaucoup de puissance les apôtres rendaient témoignage à la résurrection du Seigneur Jésus et ils jouissaient tous d’une grande faveur". Ac 4,32-33